he;orrqgie degestive

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

he;orrqgie degestive

مُساهمة من طرف hocine@ide في الجمعة 30 مارس 2012 - 12:17

II-DEFINITION:
L’hémorragie digestive est l’écoulement sanguin provenant du tube digestif (œsophage, estomac, intestin grêle, colon, sigmoïde, rectum, anus), qui est due soit à la rupture d’un vaisseau sanguin, soit à la perméabilité pathologique d’une paroi vasculaire. On distingue deux types d’hémorragies digestives : haute et basse.
III-Hémorragie digestive haute: est un saignement qui survient en amont de l’angle duodéno-jéjunal ou angle de Treitz, l’hémorragie intéresse soit l’œsophage, l’estomac ou le duodénum.
A. les étiologies :
-Les ulcères gastriques et duodénaux (causés par hélicobactèr pylori)
-La rupture de varices œsophagiennes.
-gastropathie d’hypertension portale hémorragique.
-une œsophagite. -gastrite érosive
-Les gastrites aigues: liées au stresse ou à une agression médicamenteuse : aspirine, les antis inflammatoires
-syndrome de Mallory-Weiss (déchirure superficielle de la muqueuse à la jonction entre l'œsophage et l'estomac. Elle est provoquée par des vomissements répétés et prolongés). B.DIAGNOSTIC :
-SIGNES CLINIQUES:
1. Hématémèse : rejet de sang lors d’un effort de vomissement, elle doit être différenciée D’une hémoptysie qui est un crachement de sang lors d’une quinte de toux.

2. Méléna : c’est l’émission par l’anus de sang digéré .les selles sont noire, poisseuses, Fétide, il peut être le seul élément d’une hémorragie digestive haute.
3. Signes d’un état de choc hypovolémique ou Collapsus cardiovasculaire : marbrures, pâleur, tachycardie, chute de la TA, soif intense, un malaise, sueurs froides.
4. La fibroscopie permet d’identifier et localiser l’organe responsable du saignement.
5. Le toucher rectal ramène un méléna
6. La sonde gastrique retrouvera du sang dans l’estomac
IV-Hémorragie digestive basse : est un saignement qui survient en aval de l’angle duodéno-jéjunal : intestin grêle, côlon, rectum et anus
A-Étiologies :
- Hémorroïdes
- Maladies inflammatoires: colite ulcéreuse, maladie de Crohn
- Diverticulose
- Angiodysplasies colique (malformation des vaisseaux sanguins-anévrisme-coarctation)
- Colite ischémique
- Entérite infectieuse
- Néoplasie colique
-Fissure anale
-Rectite ou rectocolite
-Ulcère rectal
B-Les signes cliniques :
Une hémorragie digestive basse est souvent révélée par :
-une rectorragie
-une diarrhée sanglante
-un malaise isolé voire un état de choc

V-EXAMENS BIOLOGIQUE :
-Un groupage sanguin avec rhésus
-Numération formule sanguine(FNS)-qui décèle une anémie ferriprive
-Ionogramme sanguin, hématocrite
-Temps de prothrombine(TP)-temps de quick (facteur de la coagulation de la voie extrinsèque (provenant du foie)
-Temps de céphaline kaolin(TCK) (coagulation déclenchée par le seul contact du sang avec une surface-facteurs VIII et IX)
VI-Les examens radiologiques :
-fibroscopie, échographie, si nécessaire un scanner abdominal, rectoscopie ou coloscopie.
VII. TRAITEMENT:
1. En cas de rupture de varices œsophagienne ou gastrique:
A. Dans un premier temps sclérose endoscopique : s’effectuer pendant la fibroscopie en Injectant un produit sclérosant comme l’adrénaline diluée, pour arrêter l’hémorragie.
B. En deuxième intention, Diminuer la pression veineuse au niveau des varices
Œsophagiennes par la somatostatine et donc de tarir le saignement.
C. en cas d’échec tamponnement œsophagien et ou gastrique à l’aide d’une sonde de BLAKEMORE.
2. En cas d’ulcère gastroduodénal:
A. sclérose endoscopique de l’ulcère par les produits sclérosants, électrocoagulation endoscopique
B .un pansement gastrique (la ranitidine ou mopral)
C. en cas d’échec, le traitement chirurgical s’impose en urgence (la suture de l’ulcère)
3. En cas d’hémorragie basse : électrocoagulation endoscopique ou sclérose endoscopique via l’anus.
VIII. ROLE DE L’IDE:
1. Etablir une feuille de surveillance
2. bien accueillir le malade en lui rassurant afin de diminuer son stresse et sa peur.
3. Perfusion : deux voies d’abord (apport hydroélectrolytique, alimentation parentérale, soluté à grosse molécule comme le plasmagel)
4. maintenir le patient en position allongée, la tête basse.
5. prélèvement sanguin.
6. pose d’une sonde urinaire.
7. pose d’une sonde nasale pour oxygénothérapie.
8. scoper le patient et faire un ECG.
9. pose d’une sonde naso-gastrique (si hémorragie haute)
10. lavage gastrique (si hémorragie haute)
11. lavement évacuateur
12. préparation du malade au bloc opératoire pour éventuelle intervention chirurgicale.
13. administration des médicaments prescrits par le médecin.

hocine@ide
عضو جديد
عضو جديد

الجنس : ذكر
عدد المساهمات : 9
الأختصاص : infirmie
تاريخ التسجيل : 21/08/2011
الأقامة : algerie

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: he;orrqgie degestive

مُساهمة من طرف mohamed hamdane في الجمعة 30 مارس 2012 - 12:27



[ [ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
مرحبا بكم........

<<<<< [ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]

mohamed hamdane
مشرف قسم اللغة الفرنسية
مشرف قسم اللغة الفرنسية

الجنس : ذكر
عدد المساهمات : 1814
تاريخ الميلاد : 16/10/1990
الأختصاص : infirmier de la santé publique
تاريخ التسجيل : 19/04/2011
الأقامة : mostaganem
الأوسمة :

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى