L’AFFECTIVITÉ DES INFIRMIÈRES/PUÉRICULTRICES FACE AUX PARENTS MALTRAITANT

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

L’AFFECTIVITÉ DES INFIRMIÈRES/PUÉRICULTRICES FACE AUX PARENTS MALTRAITANT

مُساهمة من طرف naima01 في الخميس 1 ديسمبر 2011 - 3:33


L’AFFECTIVITÉ DES INFIRMIÈRES/PUÉRICULTRICES FACE AUX PARENTS MALTRAITANT

GILLOIS Pierre

Institut de Formation
en Soins Infirmiers
SAINT NAZAIRE







Promotion 2000–2003
Décembre 2002





INTRODUCTION GÉNÉRALE ............................................................................ 6

1.
MOTIVATIONS ET OBJECTIFS DE TRAVAIL ............................................. 8

2.
ÉVOLUTION DE LA PROBLÉMATIQUE ......................................................... 10

3. DONNÉES
THÉORIQUES ....................................................................................
13

3.1 - La maltraitance : cadre législatif ...................................................................... 14

3.2 - La maltraitance ................................................................................................. 15

3.3 - L’affectivité des soignants face aux parents maltraitants................................. 24

4. HYPOTHÈSE
DE
TRAVAIL.................................................................................
26

4.1 - Définition de la distanciation............................................................................ 27

4.2 - Apprendre à gérer ses émotions........................................................................ 27

4.3 - Le « savoir être » de l’infirmière/puéricultrice face aux parents maltraitants.. 28

5.
ENQUETE SUR LE TERRAIN ............................................................................. 29

5.1 Méthodologie utilisée........................................................................................... 30

5.2 Talons sociologiques............................................................................................ 31

5.3 Présentation des entretiens ................................................................................... 32

5.4 Analyse et commentaires ..................................................................................... 38
5.5
Synthèse ...............................................................................................................
44




CONCLUSION GÉNÉRALE ................................................................................. 45


Bibliographie
Annexe
1
Annexe
2








6














I
I
N
N
T
T
R
R
O
O
D
D
U
U
C
C
T
T
I
I
O
O
N
N


G
G
É
É
N
N
É
É
R
R
A
A
L
L
E
E





7










Toutes les tentatives de réponses aux problèmes de l’enfance maltraitée tiennent
nécessairement compte du contexte familial dans lequel ces enfants vivent. L’hôpital est
impliqué souvent au premier rang dans la mesure où une grande majorité d’entre eux sont
hospitalisés au moins une fois dans leur histoire. Le personnel soignant se trouve donc
naturellement confronté à la problématique familiale de ces enfants.
Il revient notamment, aux infirmières de les prendre en charge au sein des services de
pédiatrie, ainsi que leurs parents.
Même si l’on sait que l’individu est soumis à des pulsions agressives, on a du mal à
comprendre et à accepter le passage à l’acte qui à pour cible l’enfant. Mes différentes
rencontres avec les soignants m’ont montré qu’il était difficile de faire abstraction de ses
propres sentiments face à un enfant qui souffre et à des parents maltraitants.
A travers ce travail, je vais tenter de montrer les réactions des infirmières face aux
parents maltraitants et d’expliquer les moyens mis en place pour surmonter leurs sentiments.
Dans un premier temps, j’exposerai les raisons du choix de ce thème, mes objectifs de
travail et l’évolution de mes réflexions.
Je présenterai, ensuite, mes recherches documentaires pour aboutir à mon hypothèse de
travail qui sera affirmée ou infirmée dans la partie enquête sur le terrain.





8














1
1
.
.










M
M
O
O
T
T
I
I
V
V
A
A
T
T
I
I
O
O
N
N
S
S


E
E
T
T


O
O
B
B
J
J
E
E
C
C
T
T
I
I
F
F
S
S


D
D
E
E


T
T
R
R
A
A
V
V
A
A
I
I
L
L






9
Je suis depuis longtemps sensibilisé au monde de l’enfance et aux différentes
professions qui s’y rapportent.
En effet, certains de mes proches travaillent dans la petite enfance comme puéricultrices
ou éducateurs de jeunes enfants.
Mon expérience professionnelle m’a aussi amené à travailler auprès d’enfants en tant
qu’animateur et instituteur.
Durant cette expérience d’enseignement, j’ai été amené, seul et en équipe pédagogique,
à réfléchir sur la maltraitance parentale.
De plus, de part mon projet professionnel, j’envisage de travailler en pédiatrie.
Par conséquent, ces différents projets et expériences m’ont motivé pour le choix de ce
travail de fin d’études.
Ainsi, par ce travail, je souhaite atteindre plusieurs objectifs :

Disposer d’un outil de travail pour ma future vie professionnelle,

Permettre, si possible, aux autres professionnels, d’avoir un outil de réflexion,

Compléter et approfondir mes connaissances sur la maltraitance et la prise en charge des
parents maltraitants,

M’amener à réfléchir sur l’attitude soignante face aux parents maltraitants,

Avoir des contacts avec des professionnels de terrain sensibles à ce sujet et pouvant
m’orienter dans ma réflexion

Enfin, avoir une base de départ pour des réflexions et travaux futurs.





10















2
2
.
.






É
É
V
V
O
O
L
L
U
U
T
T
I
I
O
O
N
N


D
D
E
E


L
L
A
A


P
P
R
R
O
O
B
B
L
L
É
É
M
M
A
A
T
T
I
I
Q
Q
U
U
E
E





11
Mes premières réflexions se sont d’abord portées sur les différentes collaborations entre
soignants (infirmières/puéricultrices) et partenaires sociaux. Le thème de la maltraitance m’a
semblé intéressant à approfondir car il peut concerner tant les infirmiers que les éducateurs,
assistantes sociales et autres travailleurs sociaux.

Dans un premier temps, mes interrogations se sont portées sur les moyens dont dispose
l’infirmière/puéricultrice pour dénoncer une maltraitance constatée chez un enfant : quels
dispositifs l’infirmière/puéricultrice peut mettre en place face à ce problème et comment les
partenaires sociaux et judiciaires travaillent en collaboration avec les équipes soignantes.

Après avoir interpellé différents professionnels de l’enfance, il m’est apparu que
lorsqu’un diagnostic de maltraitance parental est posé, l’infirmière/puéricultrice n’intervient
pas auprès des différents travailleurs sociaux et judiciaires.

En effet, quand une maltraitance parentale est détectée dans un service de pédiatrie, un
protocole établi est mis en place : l'enfant est filmé lors d’un entretien avec le médecin, vidéo
qui servira de repère, ensuite, aux différentes autorités policières et judiciaires.(1)

Ces informations m’ont alors poussé à réfléchir sur le rôle de l’infirmière/puéricultrice
face à un enfant maltraité. Mon stage dans un service de pédiatrie au centre hospitalier de
Saint-Nazaire m’a permis d’éclaircir ces interrogations.
Lorsqu’un enfant est accueilli en service de pédiatrie, l’infirmière a pour rôle de
soigner, d’accompagner l’enfant et d’inclure les parents comme partenaires du soin tout au
long de l’hospitalisation.
Les parents peuvent rester de façon permanente auprès de leur enfant malade.
Les parents partenaires de soins ?
Tout au long de ce stage, je n’ai pas rencontré d’enfants maltraités, cependant, j’ai pu
découvrir qu’il était parfois difficile de collaborer avec les parents. En effet, les parents ne
sont pas toujours disponibles pour accompagner leur enfant durant l’hospitalisation; sont non
désireux de collaborer avec l’équipe soignante et/ou n’ont pas les moyens et capacités
suffisants.

(1) cf : Regards – journal d’informations du centre hospitalier de Saint-Nazaire – N° 48 – Décembre 1999 –
Pages. 10 et 11.



12
D’un autre point de vue, l’infirmière/puéricultrice, à cause d’un emploi du temps parfois
chargé, ne peut se mettre à la disposition des parents. D’autre part, son ressenti personnel face
à telle ou telle pathologie pourra venir entraver la collaboration avec les parents.
De ces constats, une question reste en suspens :

Lorsqu’un diagnostic de maltraitance parentale est posé dans un service de pédiatrie,
comment l’infirmière/puéricultrice parvient-elle à surmonter son affectivité face à des parents
maltraitants ?









[color=blue]


هكذا هي حياتنا
حلم يتحقق
وحلم يتعثر
وتبقى أحلامنـآ قيد الانتظار....
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
[size=24][center]
افضل علاج

ألا بذكر الله تطمئن القلوب ♥ ♥ ^_^


naima01
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 3435
الأختصاص : infirmiere
تاريخ التسجيل : 07/07/2010
الأقامة : alger
الأوسمة :

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L’AFFECTIVITÉ DES INFIRMIÈRES/PUÉRICULTRICES FACE AUX PARENTS MALTRAITANT

مُساهمة من طرف ميار جنة الفردوس في الجمعة 6 يناير 2012 - 6:00


ميار جنة الفردوس
عضو جديد
عضو جديد

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 12
الأختصاص : INFERMIERE
تاريخ التسجيل : 06/01/2012
الأقامة : BATNA

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى