L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف naima01 في الجمعة 14 أكتوبر 2011 - 23:50


Mémoire de fin d'étude

Option : Radiologie


Thème

L'intérêt des moyens de
contention en radio pédiatrie

Sommaire :

Introduction ……………………………………...…………………
Problématique ……………………………………………………...
Hypothèse …………………………………………………………
Choix de thème…………………………………………………….
Objectif……………………..….…………………………………..

Partie théorique

Chapitre І : prise en charge de l’enfant en radio pediatrie

1/-difficultés rencontrés en radio pédiatrie…………………………..06
2/-conduits à tenir devant un malade non coopérant………………. ..06
2- 1/-L’utilisation des moyens de contention………………..……07
2-1-1/-Petits moyens de contention……………………...…...07
2-1-2/- moyens plus élaborés…………………………………09
2-1-3/- Les statifs spéciaux…………………………………...13
2-2/- La Sédation…………………………………………………..21
3/- L’abord psychologique de l’enfant………………………………..24
4/- Relation manipulateur enfant……………………………………...25
5/-Les moyens de détournement de l’attention de l’enfant…………...26
















Chapitre II : techniques radiologiques

1/- L’exploration radiographique chez les petits enfants……………….27
1-1/- La préparation……………………………………………....27
1-1-1/-Préparation de matériel…………………………………27
1-1-2/-La sédation……………………………………………...28
1-1-3/- Préparation de l’enfant pour l’examen………………..28
1-2/- Déroulement de l’examen …………………………………...30
1- 2-1/- Technique osseuses……………………………………….30
1-2-2/- Technique radiologique pulmonaire ……………………...32
2/- Comment éviter au minimum l’irradiation des malades………...…35 3/-Mesures de protection des accompagnants………………………….36
Partie pratique

Chapitre IV : l’enquete
1/-Démarche méthodologique…………………………………………37
2/- Pré-enquête………………….……………………………………...38
3/- Analyse des données……………………………………………….39
4/ -Analyse globale……………………………………………………52
Suggestion…………………………………………………………….
Conclusion……………………………………………………………
Bibliographie…………………………………………………………
Les annexes………………………………………………………......

















INTRODUCTION :

Quelle est celui d’entre les manipulateurs qui n’a pas ressenti presque quotidiennement une impression de malaise et d’impuissance devant la prise en charge d’un petit enfant en raison de la petite taille de l’objet à radiographie parce que la plus part des examens radiologiques de l’adulte s’appliquent à l’enfant au moins la radio pédiatrie de connaître une certain nombre de particularités.
La particularités technique essentiellement l’immobilité du patient d’où l’importance d’une bonne contention par divers moyens.
En plus l’utilisation des orifices de détournement de l’attention de l’enfant pour éviter toute répétition en raison de diminuer l’irradiation.
Les particularités anatomiques et pathologiques liées au fait que le manipulateur est amené à explorer un organisme en croissance les variations morphologiques nécessitent certaines précautions pour une bonne image












PROBLIMATIQUE :

Après avoir assister à plusieurs examens radiologiques chez les petits enfants au niveau du service radiologique de l’établissement publique hospitalier de tissemssilt.
La prise en charge de ces enfants pose beaucoup de problèmes pour réaliser les examens radiologiques, ils doivent être fait avec certaine précaution.
Parmi les problèmes rencontrés :
 Le problème d’immobilisation pendant l’examen.
 Le problème d’irradiation de l’enfant et ces accompagnants.
 La négligence de profile psychique de patient.
Tous ces problèmes nous amènent à poser le questionnement suivant :
Quels sont les moyens qui permettent d’obtenir une bonne image avec une meilleure protection du patient ?













LES HYPOTHESES

Nous avants panses 3 facteurs :
 Matériel
 Malade (enfant)
 Manipulateur

Qui peuvent être responsable du dys fonctionnement constate aux niveaux de service de radiologie de l’E.P.H de tissemsilt.

Donc : est ce que c’est du à :
1. l’absence de matériel de contention.
2. l’absence de préparation psychologique de l’enfont
3. Monque de formation du personnel en radiopédiatur et radioprotection.













LE CHOIX DE THEME:

Nos enfants sont toujours exposés à des doses importantes de rayons X à cause des mauvais résultat radiologique par :
- le refaire de cliches.
- La mon localisation des organes à explores.
- L’absence d’immobilisation de l’enfant.
Donc ce sont les raisons pour les quelles nous étions attires par ces problèmes pour connaître les cause et pouvoir convaincre les personnels pour obtenir une bonne immobilisation pendant l’examen des enfants et vue bonne incidences, nous souhaitons d’avoir des bonne résultats et éviter au minimum l’irradiation des malades.



















Objectif de travail :


Notre objectifs est consiste a faire une étude pratique afin de ressortir les déficiences et solutionner les manques et les causes qui peuvent entraver une bonne réalisation des examens pédiatrique.

- proposer des solutions pour améliorer la situation.

- Informer les personnels de la radiologie sur l’intérêt de l’utilisation de moyen de contention en radio pédiatrie.













































1/-Difficultés rencontrées en radio pédiatrie :

Pendant la prise en charge d’un petit enfant pour une radiographie, en rencontre certaines difficultés qui se résumes comme suit :

- La difficulté d’obtenir l’apnée.
- Le problème d’immobilisation.
- Le non coopération des petits enfants.
- On n’obtient pas un cliché de bonne qualité et bien en face.
- Les troubles émotionnels.


Pour éviter tout ces problèmes et obtenir une bonne immobilisation, on pend des conduites à tenir parmi les quelles :
*les moyens de contention.
*la sédation.
2/- Conduites à tenir devant un malade non coopérant :
2-1/-L’utilisation des moyens de contention :
L’exploration radiologique chez un enfant est toujours un examen difficile à réaliser si on ne possède pas un appareillage spéciale ou tous des moyens on trouve :




-06-

2-1-1/- Les petits moyens de contention :
1-Bandes de * velcores* :
Des bandes autocollantes de largeurs variées, doivent être mis à la disposition des manipulateurs à tout instant.

2- Papier creponcollant :
Jetable utiliser par les peintres en bâtiment .ce papier se présentes en rouleau se dont on peut détacher bandes
3- Plaques de plesciglas :
A bord mousses de différentes tailles, elles sont :
Radio-transparentes
4- Sacs de farine : 02 types sont utilisés :
4-1/- Les sacs parfaitement pleins :
Représenté des boudins destinées à maintenir en rectitude les membres de l’enfant
4-2/- Les sacs ne doivent pas être pleins et doivent pouvoir à tout moment s’étirer en bissacs de façon à constituer de poids latéraux destinés à maintenir un membre ou la tête par exemple
« la figure 1 ». montrent une contention avec les petites moyens.






-07-


Figure 01:Sacs de sable et de farin



-08-
2-1-2/- Les moyens plus élaborés :
1-Chaises de diverses :
Il y a différents types pour réaliser un examen en particulier les clichés thoraciques du petit enfant.

La petite chaise de professeur « Lefbvre » est actuellement répandue dans tous les services de radiodiagnostic pédiatrique.

Elle permet la réalisation des radiographies pulmonaires dans le support pivotant, peuvent se glisser des plaques de contre plaqué avec des fenêtres de tailles différentes destinées à loger les membres inférieurs de l’enfant, une potence avec sangle maintient les bras, il suffit de faire pivoter le support pour réalisée cliché de profil

2- La roue d’Aymé :

Un moyen indispensable pour les examens viscéraux, dans tous les services radiologie ou il y a la fréquence de ces examens, elle permet de réaliser les clichés avec rayon latéral, si utile chez les petits enfants.

Elle comprend essentiellement une planchette sur laquelle, le nourrisson est soigneusement attaché les bras tirés au dessus de la tête qui est fixé par une serre tête. Cette planchette peut tourner sur elle-même
.
3- La culotte a bretelles :

Pour les enfants capables de s’obtenir debout.




-09-








































Fig : Les coques en plastique

-10-
4-Pigostat:
Constitue un moyen de confort indiscutable a la phase orthostatisme, l’enfant est maintenu sans le secours d'un aide, et l'opérateur peut a la fois donner le biberon, choisir l'incidence, la protection du manipulateur et l'enfant est efficace
5-La serre tête :
Indispensable, utile pour les incidences standards, assure la contention de la tète (placée en position correcte).
La serre tète est fixée par deux ventouses latérales ou par des rails ou plateau de la table.
6- Les coques en plastique:
De tailles variées constituées par demi- élément transparents qu'on peut matelasser avec des cales mousses de façon à les adapter aux reliefs de l'enfant sont maintenues jointives grâce a des bandes adhésives.














-11-





Figure 03 la roue d’aimé et la culotte à bretelles











-12-
2-1-3/- Les statifs spéciaux :
1-BERCEAU DE CONTENTION PEDIATRIQUE MOBILE CAPTEUR PLAN :

Nouveau berceau de contention monté sur un piétement mobile afin de réaliser les examens pédiatriques courants en position horizontale au dessus d'un capteur plan ou en position verticale devant statif.
Le plateau en polycarbonate, une fois démonté permet son utilisation au scanner ou en IRM.

1-1/- DESCRIPTION :
• Plateau en polycarbonate incolore et parfaitement transparent, facile à nettoyer.
• Système de verticalisation à 90°de l'enfant par une simple gâchette
• Système de rotation du plateau FACE 45° 90° 180°.
• Contention du corps par des bandes en silicone souples, menottes velcro pour les poignets.
• Un système de libération d’urgence de l’enfant.
voir « figure 02 »
1-2/- UTILISATION :
L’enfant (jusqu’à 3 ans environ) peut être sanglé rapidement et sans risque par une seule personne. Un dispositif permet la libération d’urgence de l’enfant si nécessaire.
1-3/- CARACTERISTIQUES
• Dimensions du plateau : 24 cm x 100 cm
• Dimensions du mobile avec plateau 630x520x1450mm
• Poids de l’ensemble : 30,00 kg


-13-


























Figure02 : BERCEAU DE CONTENTION PEDIATRIQUE MOBILE CAPTEUR PLAN





-14-
2- PORTE BEBE DU Pr LEFEBVRE :

Appareil de contention pour la radiologie du thorax chez le nourrisson et le petit

Cet appareil permet :

• Une bonne fixation de l’enfant
• Une extension correcte
• Un passage rapide d’un examen de face, de profil ou de 3/4.

Données techniques :

• un appareil mobile sur 4 roulettes orientables avec freins.
• Un caisson orientable pour les incidences de face, de profil et de 3/4. Mobile latéralement pour le centrage
• Une tablette siège avec 2 orifices pour les jambes de l’enfant
• Un porte cassette coulissant verticalement et latéralement
• Un étrier de fixation des bras
• Une ceinture de fixation du bassin.

Tous les mouvements sont commandés et bloqués par des manettes ou manivelles.
Voir « figure 03 »






-15-





























Figure 03 : PORTE BEBE DU Pr LEFEBVRE







-16-

3- BERCEAU DE CONTENTION PEDIATRIQUE :

Un dispositif moderne, polyvalent, utilisable verticalement ou horizontalement en radiologie conventionnelle ou numérisée. Le plateau peut être démonté ou vendu séparément pour un usage en scanner ou en I.R.M.

3-1/-DESCRIPTION :

• Plateau en polycarbonate incolore et parfaitement transparent, facile à nettoyer.
• Système de fixation supérieure adaptable à tout modèle de rails.
• Système de rotation du plateau FACE 45° 90° 180°.
• Contention du corps par des bandes en silicone souples,menottes velcro pour les poignets.
• Un jeu de cales lavables.
• Un système de libération d’urgence de l’enfant.
voir « figure 04 »
3-2/- UTILISATION :

L’appareil est fixé sur la table au moyen d’une adaptation supérieure convenant à tout modèle de rails.
L’enfant (jusqu’à 3 ans environ) peut être sanglé rapidement et sans risque par une seule personne. Un dispositif permet la libération d’urgence de l’enfant si nécessaire.




-17-
3-3/- OPTIONS :
• Chariot avec support cassette vertical.
• Support mural pour le rangement de l’ensemble.
• Têtière pour tout petit nourrisson.
3-4/- CARACTERISTIQUES :
• Dimensions du plateau : 24 cm x 100 cm
• Poids du plateau avec sangle et têtière : 3,500 kg
• Poids de l’ensemble : 8,400 kg

























Figure 04 : BERCEAU DE CONTENTION PEDIATRIQUE
-18-
4- Les tables et les ensembles conçus spécialement pour le radiopédiatrie :

Une miniaturisation simple des tables et des ensembles radiologique utilisés pour l’adulte, pour réaliser un examen en radiopédiatrie.

On est souvent à rester prés de l’enfant ce qui implique un dégagement du plan de la table et un ampli sous table.

4-1/- Qualité exigibles :

Pour la mise en place du petit enfant lui-même la réalisation passive du mouvement nécessaire à l'examen, la contention et la taille de l'enfant nécessitent l'utilisation des berceaux de tailles différentes "trois tailles suffisent" sorte de coques en plastique transparent.

Ces berceaux doivent pouvoir se changer rapidement et facilement et assurer de façon simple "soit par emmaillotage complet ou fixation par bondes adhésives" une contention efficace et rapide.

L'axe de fixation de ces berceaux doit assurer par motorisation, des mouvements longitudinaux, transversales et rotatifs.

L'éloignement et le rapprochement de l'axe par apport au plan de la table doivent permettre l'agrandissement géométrique.




-19-

4-2/- Qualités exigibles pour la table:

Les mouvements de la table et son plateau doivent permettre l'exploration de tous les plants de l'espace. Ils doivent permettre la réalisation des clichés avec rayon latéraux, les mouvements réalisés communément dans les tables actuelles sont:
- le mouvement longitudinal et le mouvement transversal du plateau dans le plan horizontal.
- Les mouvements antéropostérieurs de la table dans le plan verticale frontale.
- Les mouvements supplémentaires nécessaire sont les déplacements du plateau de la table dans le plan sagittal permettant les clichés avec rayon latéraux qui combinés avec les déplacements de l'axe du support de l'enfant permettent en fait une exploration complète dans tous les plans, se qui est le but de ces ensembles radiogénes.















-20-
2-2/- La sédation:
On utilise seulement les médicaments dits psycholeptique que l'on classe en trois grands groups.
- Les tranquillisants.
- Les neuroleptiques.
- Les hypnotiques.
Les examens standard nécessitent une sédation chez les grands agités.
Point n'est besoin pas d'un thérapeutique considérable.
Une préparation continue de 03jours est efficacement réalisée avec du Valium en sirop (cinq gouttes 1Kg/j) ou une suspension de Mallerit (01cuillerée de café 15Kg/j) on peut renforcer cette préparation par l'administration parentale d'une association médicamenteuse une demi-heure avant l'examen.
Telle Valium (0.25mg/kg) et Gardenal (1mg/cm2 ,en ne dépassant pas 6 kg)
Type de psycholeptique Nom commercial Dénomination commune Posologie moyenne
-1-
Tranquillisants Atarax Theraleue Valium Hydroxyzine Alimentazine Diazepan 1mg/kg 12h
1mg/kg 24h sirop
2cuilléres à café/ 5kg 24h sirop Vgouttes/kg 12h 0.25mg/kg
-2-
Neuroleptique Malleril Thioridazine 10mg ou 1cuillére à café/5kg/j (suspension à 2p.mille)
-3-
Hypnotiques Gardenal
Nembutal
Phenergan Phénobarbital
Mébubarbital
Pnométhazine 1mg/cm2/24h
1mg/cm2 /24h
1mg/kg /24h

-21-


Il y a d'autre médicaments qui peuvent remplacé ceux présentés dans le tableau avec le même effet si les prescription ont été bien appliquées, on peut espérer en moyen avoir 80% de bons résultats et 20% d'échecs.

Nous disposons actuellement des moyens efficaces et sure pour assurer le sédation préalable aux radiologique chez le petit enfant, parmi les drogues introduites ces derniers années dans l'arsenal sédatif.


Le Valium en tant que puissant sédatif et adjuvant d'anesthésie.
















-22-

























Figure 05: Statif parmetant la radiographie pulmonaire ou abdominal



-23-






























1/- Abord psychologique de l’enfant et des ses parents :

On à 2 groupes d’enfant qui ne posent en générale par des problèmes :
o Les nourrissons jusqu'à 6 mois ne sont pas opposants, l’essentiel est de réaliser une immobilisation rapide et efficace sans contention manuelle.
o Les enfants au de la de 6 ans sont facilement coopérant.
o La tranche d’age difficile se situe donc entre 6 mois et 6 ans environ.
o La prise en charge varie suivant l’age et le caractère de l’enfant, mais il existe quelques régles valables dans tous les cas.

1-1/-Eliminer l’improvisation :
Les chiches sont détermines avant la mise en place de l’enfant la table positionnée la cassette prête, les constantes affichées. Pendant ce temps, on peut parler à l’enfant ou ses parents lorsque plusieurs examens radiologique sont prescrits il est souhaitable de commencer par l’examen le plus rapide , le plus facile et le mois traumatisant les autres ses ant réalises plus .

1-2/-Rassure les parents :
La présence des parents dans la salle d’examens à toujours été un objet de controverse .si le radiologue de sent gêné par leur présence. Il est préférable de les faire sortir .En revanche si leur présence ne dérange pas le dérange pas le déroulement de l’examen .Il n’y as pas de raison majeure pour les empêcher d’assister .Il est recommandé de passer un accord avec les parents et l’enfant avant de commencer l’examen.



-24-
Certain enfant refusent de boire le produit de contraste les parents sont alors rarement utiles car l’enfants opposant à tendant à faire le contraire de ce que le père ou la mère lui demande dans ce cas le manipulateur doivent améliorer le goût de produit.

2/-Relation manipulateur enfant
2-1/- Parles avec l’enfant
Il s’agit de le mettre en confiance :
1-Il faut lui expliquer l’examen avec des mots qu’il comprend
2-Il faut lui expliquer
 Comment fonctionnent les appareils et comment se passe l’examen
 Présenter les machines comme de grands appareilles photos.
 Montrer que le tube ne peut pas tomber .malgré les mouvements.
 Il faut lui faire écouter les bruits au par avant pour qu’il ne soit par effraye pendant la prise des chiches.
3- il faut limiter les nombres de personne présents dans la salle d’examen pour éviter le stress supplémentaire. Les blouses blanches effraient souvent les enfants il est donc utile que les manipulateur portes des blouses de couleur tendre
2-2/- Personnalité du manipulateur :
Il est importants de choisir le personnel le plus patient boucot certains manipulateurs ne supportent pas les cris des enfants et sont incapable de les gérer.
 Un manipulateur .qui ne travaille qu’occasionnellement avec des enfants peut avoir de réelles difficultés.
 Un manipulateur peut habituer à la radio pédiatrie soit couplée à un manipulateur expérimenté.
-25-
2-3/- Rendre l’environnement accueillant
*Une salle d’attente garnie de jouets
* Peintre les mures de couleurs vives

3/- Les moyens de détournement de l’attention de l'enfant :

• L’utilisation des artifices (jouets).
• Une coloration à base de couleur jaune.
• Quelques graveurs amusants.
• Des sièges adaptés à la taille des enfants d’age divers
• La sourire de nos collaborateurs.

Tous cela contribuent pour une large part à créer un climat rassurante, c’est la proche du petit malade peut être même de vrais ou en visage de supprimer cette tenue blanche dont la couleur a si mauvaise réputation auprès de l’enfant.











-26-





























1/- L'exploration radiologique du petit enfant :
1-1/- La préparation :
1-1-1/- préparation du matériel :
1- matériel radiologique :
La radiologie pédiatrique demande l'existence d'un :
- Tube radiogéne puissant permettant d'obtenir des temps de pose très court de l'ordre 0.01 seconde sous 100Kv avec des cones localisateurs et il doit permettre l'inclinaison.
- Une table horizontale adaptée a la taille de l'enfant basculante.
-Distance foyer filme "1m", une distance supérieure est inutile chez le petit enfant.
Autres matériels :
-Cassettes de différents formats.
-Caches plombes.
-Filtres additionnels.
-La couveuse dote d'un tube radiogéne.
-couverture chauffante.
-Les grilles sont inutiles chez le petit enfant.
En plus matériel de réanimation.
2-matériel de contention :
Pour obtenir une bonne immobilisation des différents parties de squelette de l'enfant on utilise les petits moyens de contention tel que les bandes de "velcros", les plaques de plexiglas, les sacs de sable, serre tête…..mais pour les examens viscéraux on utile les moyens plus élabores tels que : la roue d'Ayme, les coques….



-27-
1-2/- La sédation :
Si l'enfant est trop agitant on utilise certaine prémédication telle que le valium comme un tranquillisant.

1-3/- Préparation de l'enfant pour l'examen :
Généralement la rdiolographie osseuse ne demande pas une préparation.
La préparation est indispensable dans les examens viscéraux sauf :
-La radiographie des poumons.
- L'abdomen sans préparation.
L'enfant doit subir une préparation qui est la suivante :
L'enfant doit être a jeun, chez le nouveau ne un jeune de 3 heures suffisant.
Chez le nourrisson plus grand, l'examen est réalise de préférence le matin après un jeune de 6 heurs.
On peut faire aussi un lavement évacuateur au sérum physiologique tiède la veille du soir et le matin d'examen pour supprimer les opacités fécales, mais il accroît les gaz, pour l'U.I.V on peut donner un lait ou de l'eau gazeuse juste avant l'injection pour déplacer les gaz, ou on fait une compression spontanée.

1-4/- Préparation du produit de contraste :
Pour les examens viscéraux on utilise des produits opacifiant :
Pour le tube digestif :
Le sulfate de Baryum préparé sous fore de baryte ou les hydrosolubles.
Pour le T.O.G.D on utilise une baryte crémeuse légèrement sucre et administre par petit cuillerées successives.


-28-

On peut compléter par quelques gorgées plus liquides, certains utilisent la baryte fluide remplis dans un biberon mais on ne peut pas savoir la quantité.
La meilleure solution pour les enfants trop petits qui refusent le biberon c'est la baryte crémeuse sucrée placée dans sillon gingivo-buccal.
Par une sonde en polyéthylène souple a bout mousse un peu grosse (taille 10N.F).
Pour l'exploration du colon par voie basse on utilise les hydrosolubles iode-osmolaire chez les nouveau-nés et les nourrissons a cause de la fragilité intestinale particulière.
On utilise les produits iodes hydrosolubles a faible osmolalite pour l'opacification de l'arbre urinaire.

Les doses sont :
- de 3 a 20 Kg :1ml/Kg + 6ml(pour un produit ) 30% d'iode .
- au dessus de 30 Kg : 3ml /K G .
















-29-
1-2/- Déroulement d’examen :
1-2-1/- Technique osseuse:
La radiographie osseuse en radio pédiatrie ne diffère pas de celle de l'adulte, elle nécessite 3 incidences:
-face
-profil
-oblique
L'incidence de face est réalisée soit debout ou couché selon l'indication, en antéropostérieur ou postéro-antérieur pour l'étude de chaque partie du squelette.

L'incidence de face en antero-posterieur pour le crâne la tète de l'enfant est immobilisée par un serre tète.
La radiographie du rachis:
comme chez l'adulte, elle peut comporter des incidences localisées sur chaque segment vertébrale.la charnière lombo-sacré par exemple.
Ces incidences sont réalisées de face, position couchée pour explorer le rachis en entier on fait une incidence de face debout, postéro-anterieur RD horizontale.
La radiographie du bassin:
De face:
Position couchée comme chez l'adulte, dans le cadre des douleurs de hanche, on pratique l'incidence de grenouille de lauenstain.
L'enfant en DD, unisse en abduction, rotation extérieur, genou pliés, plantes des pieds l'une contre l'autre.
RD incident verticale centré sur le pubis.
La radiographie des membres de face comme chez l'adulte.
L'incidence dorso-plantaire de face pour la radiographie du pied.

-30-

Genou est fléchi à 120°; le pied à 30°de flexion plantaire, repose sur la cassette par la plante et il est maintenu en position de correction maxima de l'abduction, la jambe doit être tenue dans l'axe du pied.

Le profil ou l'oblique peuvent être des examens complémentaires.
Comme il peuvent être (profil-l'oblique) des incidences fondamentales.
Le profile du crâne qui est réalisé comme chez l'adulte.
Le profil debout du rachis en entier en cas des troubles de statique.
Le profile en flexion dorsale du pied pour l'étude des malformations.
Le profile est une incidence complémentaire en cas de scoliose pour la radiographie du rachis RD doit pénétrer par la concavité de la déviation axiale.
L'oblique des fois est nécessaire.
L'incidence de 3/4 en double obliquité qui permette de dégager les





















-31-

1-2-2/-Techniques radiologiques pulmonaire en radio pédiatrie:

Les radiographies pulmonaires chez les très petits enfants sont exécutées en antérieure postérieur ; à cet âge l’agrandissement géométrique du cœur est négligeable du fait du faible diamètre antéropostérieur du thorax. Deux positions sont possibles (debout ou en décubitus dorsal) selon l’âge, le matériel et l’état de l’enfant.
Il est nécessaire d’employer des temps de pose très courts car la respiration de l’enfant est rapide (inférieure a 2/100 de seconde).
1. Radiographie pulmonaire de face chez le nouveau né
1.1 Matériel
• Table classique ou statif pour enfant, générateur puisant.
• Cône localisateur.
• Ecran rapide.
• Cassette selon la corpulence.
• DFF 80 à 100 cm
• La tension de 50 à 65 Kv
1.2 Position et centrage.
• En DD dos plaque (antéro-postérieur).
• La contention est indispensable.
• Utiliser une sangle ou des sacs de sable pour immobiliser les membres inférieurs.
• L’utilisation de la roue d’aimée est indispensable pour les positions debout.
• Centrage : Au milieu de la ligne bi-mammelonaire en inspiration et apnée.
-32-

2. Cliché de profil :

Ne doit pas être systématique, réalisé après avoir évalué le cliché de la face.
La position est en cubitus latéral, rayon vertical ou en DD le rayon horizontal, si l’on dispose d’un dispositif de contention en peut réaliser un cliché en DL debout.
1.2 Intérêt
• La localisation topographique d’une anomalie.
• L’analyse du médiastin.
1.3 Matériel
• Table classique ou statif pour enfant, générateur puisant.
• Cône localisateur.
• Ecran rapide.
• Cassette selon la corpulence.
• DFF 80 à 100 cm
• La tension de 60 à 65 Kv
1.4 Position
• En DL droit ou gauche selon prescription médicale et/ ou le cliché de face.
• La contention est indispensable
• Utiliser une sangle ou des sacs de sable pour immobiliser les membres inférieurs.
• L’utilisation de la roue d’aimée est indispensable pour les positions debout.
• Centrage : quatre travers de doigts, au dessous du creux axillaire et sur la ligne latérale médiane.
-33-
3. Cliché pulmonaire de face de l’enfant âgé de 4 ans à7 ans
Il est réalisé en position debout en antéropostérieure avec un statif pour enfant.
Position:
• L’enfant debout ou assis sur un tabouret en dos plaque, ce qui permet de mieux analyser ses mouvements thoracique et ce qui est pour lui plus rassurant ;
• Les bras relevés verticalement de sorte qu’ils tiennent le bord du statif ;
• Les coudes en avant.
4. Cliché pulmonaire de l’enfant âgé de plus de 7 ans :
Même position que pour l’adulte, à cet âge l’enfant est capable de bloquer sa respiration en inspiration forcée.







Cliché de face et de profil
-34-
En ce qui concerne la radiographie de l’abdomen sans préparation, un bon cliché montre la totalité de l’abdomen depuis les coupoles diaphragmatique jusqu ‘au périnée, pour l’ASP qui précédera une exploration digestive trois points fixes sont reconnaissables sur ce cliché :
- La clarté gastrique sous la coupole diaphragmatique gauche.
- Le 1er duodénum dans la région épigastrique à droite de la ligne médiane.
- Le rectum : en cas d’obstacle sur la voie digestive le niveau de l’obstacle pourra être identifié.
L’ASP permet aussi la visualisation de calcification abdominale toujours pathologique chez l’enfant et certains épanchements gazeux ou liquides intra- péritonéaux.

2/- Comment éviter au minimum l’irradiation des malades :

Le problème d’irradiation est très important en radiopédiatrie , la dose ne peut être réduite que grâce à un matériel adapté :
- un générateur à haute tension.
- Tube radiogène de grand foyer.
- Les diaphragmes doivent être respectés.
- Les grilles seront examotables puis qu’elles doublent l’irradiation et sont souvent inutiles chez l’enfant.
- Utilisation des écrans de grains fin et des films rapides.
- L’utilisation des filtrés additionnelle.
- L’existence des caches plombés.







-35-

3/- Mesures de protection des accompagnants :

- La fermeture des portes de la salle et des activités faveurs des accompagnants/assistants.
- Faire sortir les personnes non impliquées dans l’examen.
- Placer les accompagnants dans l’endroit la plus convenable.
- Utilisation des vêtements de protection des accompagnants tabliers et gants.
- Enregistrer le nom des personnes qui ont assistées et le nombre des radiographies.


























-36




























1/-Démarche méthodologique :

1-1/- Introduction :
Cette partie de notre travail, se compose de plusieurs étapes. Comme relater ci-dessous.Dans le souci de respecter la démarche méthodologique de recherche exigée par l'institution.
1-2/- Pré enquête :
Nous avons effectué divers entretiens avec des professionnels de la santé: "les manipulateurs en radiologie" C'est ce qui nous amen de cibler une population pour notre étude. Le choix de l'outil de recherche le mieux adapté et réaliser le volet pratique de cette modeste recherche pour enfin aboutir à une meilleure analyse de la situation.
1-3/-Lieux et Durée de la recherche:
L’enquête a été menée au niveau de l’établissement populaire hospitalier de la wilaya Tissemsilt.
La recherche a débutée le mois de janvier 2011, pour s'achever au mois d’avril de la même année.
1-4/- Population D'étude:
La population sur la quelle s’est axé notre recherche se forme de manipulateurs en imagerie médicale parmi lesquelles nous avons choisit un échantillon de (08) huit.
1-5/- L'outil d'investigation:
L’outil de choix pour cette étude est le questionnaire. Adapté a ce type de recherche, pour sa fiabilité, sa pertinence et sa faisabilité.





-37-


2/- La pré – enquête

Les accessoires Existe Inexistant Observation
Sangle * Desparu
Les plaques *
Couveuse
Paire de gants * Non utilisée
Tablier de plomb * Utilise
Matériel de réanimation * Absence totale
Les artifices de détournent de l’attention de l’enfant * Ne sont pas prise en considération
Culotte de sus pension * Disparu
La roue d’aymé * Il n’existe pas
Les sacs de farine Il n’existe pas
Les chais es adaptées à la taille de l’enfant * Il n’existe pas
Des coques en plastique * Il n’existe pas
Les statifs spéciaux * Il n’existe pas
Pigostat * Il n’existe pas
Bandes de ( velcros ) * Il n’existe pas
Serre tête * Il n’existe pas

Tableau : On note presque l’absence ce totale du matériel de contention qui est indispensable pour immobilisation.






-38-

3/-Analyse des données :
Question n°01:
Est- ce que le milieu de pédiatrie vous intéressez.

Tous les personnels sont intéressés par le milieu de pédiatrie et aiment travailler avec les enfants

Question n02:
Avez-vous reçu une formation en radio pédiatrie.
Répartition des manipulateurs selon la formation reçue en radio pédiatrie.

Pourcentage Nombre Les réponses
12.50% 01 Oui
87.50% 07 Non
100% 08 Total



-39-
On constate d'après ce graphique que :
07 personnes ce que représente 87.5% n'ont pas reçu une formation en radiopédiatrie et le reste: 01 manipulateur dit qu'il a été reçu la formation ce que représente 12.5%.
Donc la majorité des personnels déclarent q'ils n'ont pas reçu une formation en radiopédaitrie.

Question n°03:

Comment doit être la communication avec les petits enfants.

Tous les personnels voient que la communication doit être amicale et avec douceur avec les petits enfants pour gagner leur confiance afin d'assurer une bonne coopération et la réalisation rapide, facile et meilleur résultat radiologique.













-40-
Question n°04:
Est-ce que systématiquement chaque patient bénéficie d’une préparation psychologique.
La préparation psychologique du patient
Pourcentage Nombre Les réponses
37.5% 03 Oui
62.5% 05 Non
100% 08 Total










On remarque d'après ce graphique :
62.5% des manipulateurs ont signalés que les patients du service ne bénéficient pas systématiquement d'une préparation psychologique avant l'examen. Et 37.5% disent qu’il y’a une préparation.
Il faut ajouter que 25% des manipulateurs qui disent « non » ont justifié par la charge excessive du travail,
Et 75% voient que cette préparation n'est pas nécessaire.
Donc nous déduisant que les patients ne bénéfice pas d'une préparation psychologique, et même pour les personnes qui dit qu'elle existe, elle ne se fait pas comme il doit être faite
-41-
Question n°05
Quelle est votre attitude devant un enfant non coopérant.
L'attitude des personnels devant les enfants non coopérant.
Pourcentage Nombre Les réponses
50% 04 A l'aise
50% 04 Gêné
% 00 00 Nerveux
100% 08 Total












D'après le tableau on note que la non coopération des enfants pose un problème chez 04 manipulateurs ce que représente 50% ce qui veut dire que 50%des personnels n'ont pas la patiente avec les enfants.
Alors la non coopération des enfants agait négativemment sur le comportement de personnel et relativement sur la qualité d'image.



-42-
Question n°06:
Le service de radiologie dispose t-il des moyennes de contention.
La disposition en moyens de contentions des enfants











Il parait donc à travers ce graphique que:
07 personnes ce que représente 87.5% des manipulateurs enquêtés ont déclarés qu'ils ne disposaient pas suffisamment des moyens de contention des patients, le reste 12.5% dit le contraire.
Les moyens qui manquent pour ces mêmes personnes interrogées sont
Les : sac de sable et de farine, culotte à bretelles, bandes velcro, plaque de plexiglas, cale de mousses, roue d'ymé
Donc il n’existe pas de moyen de contention.






-43-
Question n°07:
Quelle sont les examens les plus difficiles à réaliser.
Le tableau montre les examens difficiles ont réalisées.

Les réponses

Nombre
Pourcentage
Oui Non Total Oui Non Total
Cage thoracique 07 01 08 87.5% 12.5% 100%
Ex: osseuse 08 00 08 100% 00% 100%


D'après ce tableau nous remarquons que:
100% des manipulateurs déclarent que les examens osseux sont difficiles par apport aux examens de la cage thoracique
L'analyse de ce graphe nous montre que tous les examens radiologie pédiatrique sont difficiles a réalisée



-44-

Question n°08:
Les difficultés sont du à:
Pourcentage Nombre Les réponses
Total Non Oui Total Non Oui
100% 00% 100% 08 00 08 Non coopération des enfants
00% 50% 50% 04 04 04 Développement
00% 00% 100% 08 00 08 L'absence du matériel de contention












Ce tableau montre que : 100% des manipulateurs déclarent que les difficultés sont du à la non coopération des enfants et l'absence de matériel de contention, et 50% de ces personnes disent au développement.
-45-
Alors la non coopération des enfants et l'absence de matériels de contention sont les réales causes de les difficultés rencontrés dans les examens des nous petits.
Question n°09 et 10:
En radio pédiatrie on doit protéger une partie très sensible.
Le quel entre eux le plus disposé aux radiations le garçon ou la fille.
Le sexe et la partie la plus sensible en radiopédaitrie


Total
8ème
7éme
6éme
5éme
4éme
3éme
2éme
1er
Réponse

Question
% Nbre
L'appareil génital chez la fille La quelle
100 08

62.5
05
Elle est sensible
Pas de réponse
Cellules
Jeunes
Eviter la stérilité
elle est sensible
Pas de réponse
Pas de réponse
Eviter
la
stérilité Pourquoi
62.5 05
Diaph-
ragme Pas de réponse Diaph-
ragme Diaph-
ragme Diaphr
agme pas de réponse Pas de réponse Cache plombé Comment


D'après le tableau on note que tous les personnels ce que représente 100% on répandu à la bonne réponse qui est la protection de l'appareil génitale femelle mais 05 personnes ce que représente 62.5% qui connaissent la cause et l'outil de protection.

Donc la majorité des personnels ayant des idées très importantes sur la radioprotection pédiatrique et le danger des rayons X sur les petits.
-46-
Question n°11:

Le temps de pose utiliser dans la radiographie pédiatrique.

Pourcentage Nombre Les réponses
100% 08 Court
00% 00 Long
100% 08 Total










Ce graphique montre que tous les "08" personnes enquêter ce que représente 100% utilisent un temps de pose court.


Les causes:
- 50% la protection
- 25% l'enfant est très mince
- 25% pour diminuer la dose

-47-
Question n°12:
Pour les patients dans un incubateur comment réalisez-vous les examens.
Pourcentage Nombre
Non Oui Non Oui Les réponses
100% 00% 08 08 00 Dans l'incubateur
00% 100% 00 08 L'enfant doit déplacer
100% 100% 08 08 Total



Nous remarquons que l'enfant est déplacé jusqu'au service de radiologie en absence de matériel de réanimation.




-48-

Question n°13:

Le recours à l'assistance des accompagnants lors de la réalisation de l'examen:



On constate d'après cette illustration que :
- 50% ont réclamé qu'ils ont la plus part du temps recours à l'assistance des accompagnants.
- 37.5% des manipulateurs ont déclaré qu'ils ont systématiquement recours à l'assistance des accompagnants.
12.5% ont parfois recours à l'assistance des accompagnants.
Donc les accompagnants jouent le rôle des moyennes de contention.





-49-
Question n°14:
L'attitude face aux personnes qui ne sont pas impliquées dans l'examen:

Les réponses Nombre Pourcentage
Attente dans la salle 01 12.50%
Sortir de la salle 07 87.50%
Total 08 100%












Ce graphique montré que:
87.5% des manipulateurs font éloigner les accompagnants qui ne sont pas impliqués dans l'examen en dehors de la salle.
12.5% des manipulateurs mettre dans la salle.-



-50-
Question n°15:
La protection des accompagnants lors de l'examen:
Pourcentage Nombre Les réponses
25% 02 Oui
75% 06 Non
100% 08 Total











Les résultats présentés par ce graphique montrent que:
75% des manipulateurs ont déclaré que les accompagnants qui assistent au cours de l'examen radiologique ne bénéficient pas d'une protection.

Question n°16:

Tous les personnels pensent que le service radiologique doit être bien équipé en:
-Matériels de contention pédiatrique
-Des artifices de détournement de l'attention de l'enfant-
-Un personnel qualifié
-51-
4/-Analyse globale:

D'après l'analyse des données nous avons constatés que les problèmes rencontrés au niveau de service de radiologie centrale de l'EPH de tissemssilt sont dus essentiellement à deux facteurs qui sont liés entre eux.

L'absence du matériel radiologique adiquat et les accessoires de contention qui sont indispensable pour l'immobilisation des malades qui sont souvent non coopérant à cause de leur age, d'après les données.
Le 3 facteur n'est pas à 100% responsable du dysfonctionnement parce que le personnel du service n'a pas été formé en radiopédiatrie mais le fait qu'il a l'habitude de travailler avec les petits enfants lui font apprendre certaines choses
Les accompagnants ont un rôle au cours de l'examen.
La plupart des patients ne bénéficient pas systématiquement d'une préparation psychologique avant l'examen.












-52-

SUGGESTION :


La radiopédiatrie est un monde très vaste , on doit l'entourer d'une prise en charge globale ,surtout que l'enfant mérite le même intérêt que l'adulte et qu'il peut avoir des pathologies pendant sa vie nécessitent des explorations radiologique .

Ces explorations pour être réussis, demande certains conditions dans ce cas nous proposons certains suggestion qui nous citons:

- L'existence d'un équipement radiologique par un matériel radiologique adéquat et matériel de contention pour l'immobilisation de l'enfant qui est souvent non coopérant.

- Vu le nombre des enfants malades et la surcharge des patients adultes a la radio central concernant les examens spécialisés ,nous proposons un service qui fait partie du service pédiatrie doté du matériel pour ces examens tel que : l'ECH-T DM

-Le module de la radiopédiatrie doit être suivi dans le programme des manipulateurs en radiologie pendant les 3 ans, vu son importance surtout qu'il ne fait pas partie de la radiographie chez l'adulte.
-Le poste de la radiologie doit être différent de celui de l'adulte surtout en ce qui concerne la décoration, la peinture des murs, il doit avoir des jouets, des dessins, et pourquoi pas des bonbons ainsi que de la musique.
- L'organisation de conférences et recyclage pour le personnel en radiopédiatrie.


CONCLUSION:

A cet effet, nous avons déduit d'une manière générale que la prise en charge en radiopédiatrie demande certaines conditions qui sont très nécessaires pour une radiographie et une protection efficace.
Parmi lesquelles on peut citer:

- L'existence d'un service radiologique bien équipé qui comporte un matériel radiologique puissant en plus les accessoires de contentios qui sont très important pour l'immobilisation du petit enfant qui est souvent non coopérant.

-Sans oublier que le petit enfant est un etre humain très fragile et sensible et qu'on doit créer un climat rassurant pour lui surtout quand il s'agit d'un enfant qui n'est pas accompagné par sa famille.





















BIBLIOGRAPHIE
1-Coussement A., Fauré C., Coussement-Beylard N., Repères et mesures en radiodiagnostic, Expansion scientifique française Ed.
2-Devred Ph., Panuel M., Raybaud Ch., Radiopédiatrie, Masson Ed., 1992.
3-R.Trial , A.RescanierGuide pratique de tichnique radiodiagnostic 3eme edition1984
4-Montagne J., Chevrot A., Galmiche JM, Atlas de radiologie du pied, Masson Ed., 1980.
5-Vacher H., Lallemand D., Méthodes de mesure de l'âge osseux, EMC, Paris, Radiodiagnostic I, 30900 A50, 4. 6. 06.
WEBOGRAPHIE
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط] radiologique



































ANNEX













Questionnaire :

1/.Est-ce que le milieu de pédiatrie vous intéressez ?
Oui Non
2/.Avez-vous reçu une formation en radiopédiatrie ?
Oui Non
3/.Comment doit etre la communication entre le personnel et l'enfant? ………………………………………………………
…………………………………………………………………
4/.Est-ce que systématiquement chaque patient bénéficie d’une préparation psychologique ?
Oui Non
Si non, pourquoi à votre avez ?
Sur charge de travail ;
N’est pas nécessaire ;
Négligé inconsciemment ;
Elle n’est pas efficace ;

5/.Quelle est votre attitude devant un enfant non coopèrent ?
Alaise Géne nerveux



6/.Le service de radiologie dispose-t-il de moyen de contention ?
Serre tête
Diaphragme
La sangle
Culotte de sus pension
La roue d’ayme
Les statifs spéciaux
Les plaques de plexiglas
7/.quels sont les examens les plus difficiles à réaliser ?
Les examens viscéraux
La cage thoracique
Les examens osseux
8/.Ces difficultés sont du à ?
La non coopération des enfants ?
Développement ?
L’absence du matériel de contention ?





9/.En radiopédiatrie on doit protéger une partie très sensible ?
Laquelle ?
Pourquoi ?
Comment ?
10/.Lequel d’entre aux est le plus prédisposé aux radiations ?
Le garçon La fille
11/.En radiopédiatrie utilise-t-on un temps de pose:
Long court
Pourquoi ? .….……………………………………………………………
12/.Pour les patients dans un incubateur est-ce que vous réalisez l’examen ?
Dans l’incubateur
Vous les déplacez
13/. Est-ce que vous avez recours à l'assistance des accompagnants pour assurer la contention des enfants?
Toujours La plupart du temps Parfois
14/. Les accompagnants qui ne seront pas impliqués dans l'examen, est ce que vous les faites:
Sortir de la salle attendre dans la salle


15/.Est-ce que chaque accompagnant qui va assister au cours de l’examen bénéficie d’une protection ?
Oui Non
Si non, pourquoi ?
Sur charge de travail
N’est pas nécessaire
Négligé inconsciemment
Absence de moyens de protection

16/.Comment imaginez vous un service de la radio pédiatrie ?
- ...................................................................................................





[color=blue]


هكذا هي حياتنا
حلم يتحقق
وحلم يتعثر
وتبقى أحلامنـآ قيد الانتظار....
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
[size=24][center]
افضل علاج

ألا بذكر الله تطمئن القلوب ♥ ♥ ^_^


naima01
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 3432
الأختصاص: infirmiere
تاريخ التسجيل: 07/07/2010
الأقامة: alger
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف aicha في السبت 22 أكتوبر 2011 - 13:44


aicha
مشرفة
مشرفة

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 1511
تاريخ الميلاد: 25/05/1989
الأختصاص: IDE
تاريخ التسجيل: 14/07/2011
الأقامة: ORAN
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف naima01 في الثلاثاء 25 أكتوبر 2011 - 21:43



[color=blue]


هكذا هي حياتنا
حلم يتحقق
وحلم يتعثر
وتبقى أحلامنـآ قيد الانتظار....
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
[size=24][center]
افضل علاج

ألا بذكر الله تطمئن القلوب ♥ ♥ ^_^


naima01
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 3432
الأختصاص: infirmiere
تاريخ التسجيل: 07/07/2010
الأقامة: alger
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف airakaz90 في الخميس 3 نوفمبر 2011 - 19:46

merci

airakaz90
عضو جديد
عضو جديد

الجنس: ذكر
عدد المساهمات: 14
الأختصاص: M.R.D.E
تاريخ التسجيل: 20/12/2010
الأقامة: المسيلة

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف karim12 في الجمعة 4 نوفمبر 2011 - 13:39

بارك الله فيك الاخ
وجزاك الله كل خير

karim12
مشرف قسم MRX
مشرف قسم MRX

الجنس: ذكر
عدد المساهمات: 1221
تاريخ الميلاد: 28/01/1990
الأختصاص: MRX
تاريخ التسجيل: 19/09/2010
الأقامة: tebessa
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف karim12 في الجمعة 4 نوفمبر 2011 - 13:53

اسف نعيمة اخطات
بارك الله فيك على المجهودات المبذولة

karim12
مشرف قسم MRX
مشرف قسم MRX

الجنس: ذكر
عدد المساهمات: 1221
تاريخ الميلاد: 28/01/1990
الأختصاص: MRX
تاريخ التسجيل: 19/09/2010
الأقامة: tebessa
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف naima01 في الخميس 24 نوفمبر 2011 - 10:04

وفيك فاليبارك الله . كريم


[color=blue]


هكذا هي حياتنا
حلم يتحقق
وحلم يتعثر
وتبقى أحلامنـآ قيد الانتظار....
[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
[size=24][center]
افضل علاج

ألا بذكر الله تطمئن القلوب ♥ ♥ ^_^


naima01
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك
مشرفة قسم أطلق العنان لقلمك

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 3432
الأختصاص: infirmiere
تاريخ التسجيل: 07/07/2010
الأقامة: alger
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف jila.mrx في الجمعة 6 يناير 2012 - 16:33

allah yahafdak mais
theme hada rani dayrato alors ghadi t3aweni bzf
merci.. ...

jila.mrx
عضو جديد
عضو جديد

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 1
تاريخ الميلاد: 16/05/1989
الأختصاص: manipulatrice
تاريخ التسجيل: 23/10/2011
الأقامة: algerienne

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف القابضة على الجمر في الجمعة 6 يناير 2012 - 16:57

جزاك الله الجنة


[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]

القابضة على الجمر
مشرفة قسم المكتبة الرقمية الأسلامية
مشرفة قسم المكتبة الرقمية الأسلامية

الجنس: انثى
عدد المساهمات: 3037
تاريخ الميلاد: 01/05/1989
الأختصاص: Infirmière
تاريخ التسجيل: 24/03/2011
الأقامة: khanchela
الأوسمة:

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: L'intérêt des moyens de contention en radio pédiatrie /memoire02011

مُساهمة من طرف zaki_zazo في السبت 7 يناير 2012 - 12:52

merci

zaki_zazo
عضو فعال
عضو فعال

الجنس: ذكر
عدد المساهمات: 91
الأختصاص: manipulateur en radiologie D E
تاريخ التسجيل: 16/04/2011
الأقامة: algérie

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى