bactiriologie

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

bactiriologie

مُساهمة من طرف anaiis في الإثنين 2 مايو 2011 - 4:25



I- Introduction :

La sexualité a été toujours un sujet tabou, surtout dans une société conservatrice comme la notre, mais depuis le début du dernier millénaire et devant la recrudescence des maladies sexuellement transmissibles, les pouvoirs publics ont mis en place une stratégie de communication afin de sensibiliser les populations aux risques encourus.

II- Indications :

L’étude des prélèvements génitaux (de sécrétions et exsudats génitaux) ou ano-génitaux est réalisée au laboratoire de bactériologie pour la détection des bactéries responsables.

1- Chez la femme :

Des cervicites, vulvo-vaginites, urétrites, salpingites, endométrites, anites, des ulcères ano-génitaux, des infections des glandes de Bartholin ou, en fin de grossesse, d’un portage d’une bactérie potentiellement pathogène pour la mère et/ou l’enfant avant ou au moment de l’accouchement.

2- Chez l’homme :

Des urétrites, épididymites, prostatites, anites, ou des ulcères ano-génitaux.

NB : Un grand nombre de ces infections sont des maladies sexuellement transmissibles, et nécessitent donc l’examen du ou des partenaires sexuels.
Dans les deux sexes, lors de l’exploration d’une hypofertilité.


III- Prélèvements et Transport :

1- Prélèvements :

La qualité des prélèvements, effectués autant que possible au laboratoire, et des renseignements cliniques conditionne la pertinence des résultats bactériologiques. Les prélèvements effectués au laboratoire, par le biologiste, permettent de noter l’aspect des lésions et de la leucorrhée (en particulier l’aspect et l’odeur évocateurs d’une vaginose ou d’une candidose).

A - Dans les deux sexes les prélèvements sont pratiqués :

- Dans les urétrites :
• on effectue un prélèvement endo urétral à l’écouvillon.
• Pour rechercher les Chlamydia, il est préférable de procéder à un grattage endo urétral à la curette ophtalmique émoussée ou au Bacto Pick, bien que certains préconisent l’utilisation d’un écouvillon en dacron ou alginate monté sur tige métallique en raison des risques traumatiques des premiers cités.
- Devant une ulcération ano-génitale :
• le recueil de la sérosité se fera au niveau de la base ou des bords de l’ulcère avec un vaccinostyle, une öse, une curette ou un écouvillon.
• Des biopsies ou une ponction du bubon satellite pourront être réalisées, de préférence au cabinet du médecin ou à l’hôpital.

- S’il existe des pustules :
• La meilleure technique de prélèvement est le recueil du contenu à la seringue ou à l’écouvillon.

- Le recueil du premier jet des urines peut être intéressant dans les urétrites, en particulier pour les recherches de Chlamydia par techniques de biologie moléculaire.

- Un prélèvement anal (éventuellement de gorge), dans les cas de suspicion de IST, sera souvent utile au diagnostic.

B- Prélèvements du tractus génital chez la femme :

Chez la femme, les prélèvements génitaux se font sous spéculum avec un éclairage adapté, sauf pour la recherche de streptocoques du groupe B où le simple écouvillonnage vulvaire donne les meilleurs résultats.

• Dans les vulvo-vaginites, on procède à un écouvillonnage des sécrétions de l’orifice vaginal et de la voûte vaginale postérieure.
• Dans les bartholinites, l’aspiration à la seringue du canal ou le prélèvement à l’écouvillon sont recommandés.
• S’il existe une cervicite, on fera un écouvillonnage de l’endocol, et on recherchera toujours le gonocoque et les Chlamydia à ce niveau.
• Pour rechercher l’étiologie d’une endométrite, on fait appel au prélèvement d’endocol et éventuellement à l’aspiration transcervicale par cathéter qui sont du domaine du spécialiste.
• Dans les cas d’annexite, le liquide d’abcès se prélève à la seringue et les cellules tubo-péritonéales par brossage au cours de l’acte chirurgical.
• Pour le matériel intra-utérin, l’examen bactériologique se fait sur le matériel et sur l’éventuel pus.

C- Prélèvements génitaux masculins :

• Dans les épididymites et les prostatites, on procèdera à un écouvillonnage urétral, un prélèvement de sperme, ou au recueil du premier jet urinaire.
• Pour le diagnostic des prostatites, on recueillera les sécrétions prostatiques après éventuel massage prostatique et/ou le premier jet urinaire.
• Dans les orchites, le meilleur matériel est le prélèvement d’abcès à la seringue (par le chirurgien).On peut également trouver l’agent responsable dans le sperme.

Dans tous les cas, les prélèvements doivent permettre l’examen direct et l’ensemencement (deux écouvillons).
Les recherches de Chlamydia et de Mycoplasma n’ont que peu de chance d’aboutir si le matériel prélevé ne contient pas de cellules, obtenues par grattage.

2- Transport :

Si les prélèvements ne sont pas effectués au laboratoire, ils doivent être transportés rapidement dans des milieux de transport appropriés (gonocoque, Chlamydia, Mycoplasma).


IV- Examen Cytobactériologique :

Les renseignements cliniques et épidémiologiques, l’aspect des lésions et leurs localisations observées au cours du prélèvement sont indispensables à l’orientation du diagnostic bactériologique. Ils conditionnent la valeur du résultat, qui sera obtenu après examen cytobactériologique direct, suivi, selon les cas, de culture, techniques de biologie moléculaire et examen sérologique.

1- Examen Direct :

L’examen cytobactériologique direct des prélèvements est fonction du contexte clinique :

Ulcérations :

- L’examen extemporané, au microscope à fond noir, de la sérosité du chancre permet la mise en évidence de Treponema pallidum. On peut également faire appel à l’immunofluorescence directe, à l’imprégnation argentique ou à la coloration de Vago.

- La coloration de May-Grunwald-Giemsa de frottis réalisés avec la sérosité d’un chancre mou ou du pus du bubon mettra en évidence des bacilles évoquant Haemophilus ducreyi, en sachant que cette bactérie est peu colorable au Gram.

- Il ne faut pas oublier la possibilité d’exulcérations, de type herpétique, en rapport avec une infection à Chlamydia (maladie de NICOLAS-FAVRE) ou Mycoplasma.

- On pourra exceptionnellement mettre en évidence des corps de Donovan (Calymmatobacterium granulomatis ou donovani) dans un granulome inguinal survenu 2 à 3 mois après un rapport contaminant.

Urétrites, cervicites et vaginites :

- Les trois causes les plus fréquentes des vaginites sont Candida albicans, Trichomonas vaginalis et les bactéries des vaginoses. On recherche systématiquement N. gonorrhoeae, et on ajoute la recherche de
Chlamydia trachomatis dans les urétrites et cervicites.

- Il est important de savoir que Candida albicans peut exister chez des femmes totalement asymptomatiques.

- L’examen macroscopique, la couleur, l’odeur, le pH des sécrétions vaginales sont un élément important du diagnostic, en particulier des vaginoses qui associent sécrétions grisâtres, odeur d’amines de poisson (test à
la potasse 10 %) et pH > 4,5.

- L’état frais, entre lame et lamelle recherchera la présence de Trichomonas vaginalis ou de Candida albicans (ce dernier est mieux mis en évidence après dilution dans la potasse à 10 % et au contraste de phase).

- Les colorations de May-Grunwald-Giemsa, et éventuellement de Papanicolaou, permettent l’étude cytologique indispensable : présence de polynucléaires, de cellules vaginales, de «clue-cells» des vaginoses, de Trichomonas vaginalis, et plus rarement mise en évidence des cellules à inclusion de l’infection à Chlamydia trachomatis.

- La coloration de Gram permet le diagnostic de gonorrhée, de candidose à Candida albicans et surtout d’étudier la flore bactérienne vaginale et son équilibre qui peut être décrit par un score de I à IV (score I = flore équilibrée, score IV = flore complètement substituée).

- Dans la vaginose bactérienne, on observe un déséquilibre de la flore commensale au profit des anaérobies ou de Garrdnerella vaginalis au dépend de la flore de Döderlein (lactobacilles) : score III ou IV. En pratique l’examen direct permet le diagnostic de vaginose étant donné la difficulté, le coût et les délais de la mise en culture des bactéries.

- L’immunofluorescence est adaptée à la recherche de Chlamydia trachomatis.

Dans les autres localisations, l’examen direct recherchera : Neisseria gonorrhoeae, Candida albicans et Chlamydia trachomatis.

2- Culture :

La culture est impossible pour Treponema pallidum, très difficile pour Haemophilus ducreyi (sur gélose au sang cuit ou frais enrichie).Les prélèvements seront ensemencés au minimum sur :

- Gélose au sang cuit avec et sans mélange inhibiteur (type VCN) pour la recherche de Neisseria gonorrhoeae incubée en atmosphère de 10 % de CO2.

- Gélose au sang (base Columbia) ± ANC pour la recherche de diverses bactéries à Gram positif, dont Streptococcus agalactiae, Staphylococcus aureus.
L’isolement de Gardnerella vaginalis sur gélose au sang humain n’a de signification qu’accompagné d’une appréciation semi quantitative. Gardnerella n’est pas le seul germe impliqué dans les vaginoses (association avec des bactéries anaérobies, Mobiluncus).

- Une gélose lactosée est utile pour la recherche de divers bacilles à Gram négatif, en particulier les entérobactéries qui ne seront prises en considération, dans les urétrites et vaginites, que si elles sont abondantes, en l’absence d’autres germes.
Sur prescription explicite, d’autres cultures sont mises en oeuvre :

- Cultures cellulaires pour l’isolement de Chlamydia trachomatis.

- Milieux artificiels enrichis en sérum de veau et en extrait de levure pour l’isolement et la numération de Mycoplasma hominis et de Ureaplasma urealyticum.

- Gélose au sang en anaérobiose dans les endométrites du postpartum, ou développées sur matériel intra-utérin à la recherche de Prevotella.

- Milieux pour mycobactéries dans les endométrites (rares), les épididymites : Mycobacterium tuberculosis.

- Selon la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale (arrêtés du 30 juillet 1997) les recherches de Chlamydia chez la femme par méthode immunologique et dans les deux sexes, de Treponema pallidum ou d’Haemophilus ducreyi peuvent être effectuées à l’initiative du biologiste.


V- Traitement :

L’antibiogramme sera systématiquement réalisé dans les infections endocervicales du haut appareil génital sur les germes pathogènes isolés, sur les souches de gonocoque avec recherche de bêtalactamases.
Il n’est pas à réaliser sur les bactéries colonisant le bas appareil génital en particulier chez la femme, sauf dans le cas du portage des streptocoques du groupe B au cours du troisième trimestre de la grossesse étant donné la possibilité de prévention des infections néonatales par une antibioprophylaxie pendant l’accouchement.

VI- Conclusion :

En dehors des cas où la bactériologie met en évidence un agent pathogène spécifique en culture pure, l’interprétation des examens des prélèvements génitaux est toujours difficile, en particulier chez la femme, du fait de l’abondance et de la variété de la flore bactérienne du bas appareil génital.














Objectifs

Objectif général :

Au terme de cet enseignement théorique et pratique L’élève Laborantin de 2ème année doit être capable de poser un diagnostic de certitude d’une infection génitale chez un homme et chez une femme.

Objectifs spécifiques :

OS 01 : Séparer les germes pathogènes de la flore génitale normale, en particulier chez la femme.
OS 02 : Diagnostiquer les infections du tractus génital et les vaginoses développées à partir des germes commensaux.
OS 03 : Diagnostiquer les infections sexuellement transmises (IST).
OS 04 : Apporter une aide au traitement dans la décision d’instaurer une antibiothérapie, le choix des antibiotiques, le suivi du traitement et de la guérison.
OS 05 : Participer à la prévention des IST avec l’examen du ou des partenaires et la déclaration de ces maladies

anaiis
عضو مشارك
عضو  مشارك

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 24
الأختصاص : LDE
تاريخ التسجيل : 14/02/2011
الأقامة : djelfa

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف MOURAD@IDE في الإثنين 2 مايو 2011 - 18:32

موضوع روعة بكل ما تحمله الكلمة من معنى
فشكراااااااااا أختي

MOURAD@IDE
شفاء ذهبي نشيط
شفاء ذهبي نشيط

الجنس : ذكر
عدد المساهمات : 724
تاريخ الميلاد : 20/08/1980
الأختصاص : INFIRMIE
تاريخ التسجيل : 08/04/2011
الأقامة : MOSTAGANEM ALGERIE
الأوسمة :

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف anaiis في الثلاثاء 3 مايو 2011 - 6:26

لا شكر على واجب انشالله تستفادو منو هدا مكان

anaiis
عضو مشارك
عضو  مشارك

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 24
الأختصاص : LDE
تاريخ التسجيل : 14/02/2011
الأقامة : djelfa

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف أسماء علي في الثلاثاء 3 مايو 2011 - 15:29

بارك الله فيك على الموضوع

أسماء علي
عضو مشارك
عضو  مشارك

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 31
تاريخ الميلاد : 05/08/1989
الأختصاص : laborantine
تاريخ التسجيل : 26/02/2011
الأقامة : chlef

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف asma_sétif في الأربعاء 4 مايو 2011 - 7:37

merci

asma_sétif
عضو مشارك
عضو  مشارك

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 42
الأختصاص : laborantine
تاريخ التسجيل : 16/10/2010
الأقامة : sétif

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف dahnoun samira في الثلاثاء 19 يوليو 2011 - 6:23

merci

dahnoun samira
عضو جديد
عضو جديد

الجنس : انثى
عدد المساهمات : 1
الأختصاص : laborantine
تاريخ التسجيل : 19/07/2011
الأقامة : mascara

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف dahmani mohamed في الثلاثاء 19 يوليو 2011 - 10:21


dahmani mohamed
ادارة الشفاء
ادارة الشفاء

الجنس : ذكر
عدد المساهمات : 5800
الأختصاص : mrx
تاريخ التسجيل : 17/04/2011
الأقامة : بشار .مكان العمل مستشفى ادرار
الأوسمة :

يسر ادارة منتديات "الشفاء" منحكم هذه الأوسمة تقديرا لجهودكم المبدولة لمساعدة الأخرين و تحسين مستوى المنتدى .

بارك الله فيكم


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

رد: bactiriologie

مُساهمة من طرف asom في الثلاثاء 19 يوليو 2011 - 13:42

merciiiiiiiiiiiiii

asom
عضو مشارك
عضو  مشارك

الجنس : ذكر
عدد المساهمات : 47
تاريخ الميلاد : 12/12/1991
الأختصاص : laborantins
تاريخ التسجيل : 03/12/2010
الأقامة : alger

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة


 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى